Comme je n'avais toujours pas envie de travailler sur l'antique roule-galette et que mes moyens-grands étaient un peu trop grands pour t'choupi (par ici pour T'choupi aime la galette, niveau PS) j'ai tenté cet album et suis passée directement sur le thème du moyen-âge.

Qui est l'auteur ? Caroline Pistinier
Quelle édition ? l'école des loisirs

Ça ressemble à quoi ? album carré d'environ 20x20cm, un peu plus d'une trentaine de pages. De jolies illustrations qui prennent souvent la double page et pas mal de texte pour une histoire assez longue.

Pour quel niveau ?

Plutôt cycle 2 car l'histoire est assez longue, le vocabulaire parfois complexe et il y a quelques difficultés avec l'implicite. Mais les plus jeunes pourront aussi apprécier ce livre, pour peu qu'on leur explique bien ce qui se passe et qu'on fractionne le récit.

De quoi est-ce que ça parle ?

La princesse Pélagie a décidé qu'elle devait choisir un roi. Elle demande donc à Bouffon, son bouffon, d'aller quérir tous les princes du royaume. Puis elle s'aperçoit qu'elle ne peut les départager et demande de trouver une solution à Bouffon. S'ensuivent un tournoi, un concours de beauté, une chasse au dragon puis à la sorcière, un concours de pâtisserie, mais aucune solution ne convient à la princesse qui trouve les princes trop prétentieux. Bouffon finit par proposer que le vainqueur soit celui qui retrouvera le médaillon de la princesse... et c'est justement lui qui croque dans une galette et retrouve le bijou ! La princesse décide de l'épouser, trouvant que lui, au moins, ne fait pas le fanfaron comme les princes. Et voilà pourquoi trouver la fève permet de devenir le roi !

Quel intérêt ?

* Du vocabulaire riche : "se réjouir", "faire le fanfaron", "souverain", "vaniteux" etc. Autant de mots que l'on a dû définir avec mes loulous qui pourtant ont un vocabulaire plutôt étendu pour leur âge. Et depuis, ils adorent que je leur dise de cesser de fanfaronner ! ^^

* Le travail sur l'implicite et le rapport texte/images. Pourquoi la princesse est-elle triste ? Qu'est-ce qui arrive aux princes qui affrontent la sorcière (seule l'image nous le dit) ? etc. Il est intéressant d'expliciter, de chercher les indices de la suite du récit dans les images (la princesse qui crie "attendez" en arrière plan quand les princes vont chercher le dragon...).

* Bouffon s'exprime en vers, ce qui est idéal pour travailler sur les rimes.
"Qu'importe le médaillon perdu !
Le titre de roi sera dû,
au vainqueur du dragon griffu."
Le tout en italique pour repérer facilement ces passages.

* Une jolie morale : la princesse reproche aux princes de ne faire que se mettre en valeur et choisit finalement Bouffon qui n'a rien fait d'extraordinaire mais a retrouvé son médaillon sans se vanter. De plus, ce qui permet à Bouffon de retrouver la médaillon, c'est son choix parmi tous les gâteaux du plus "simple". De quoi méditer un peu sur ce qui a vraiment de l'importance.

D'autres pistes sur la galette des rois sur Materalbum.
Travail sur une fresque rois, reines et dragons. (dans le billet suivant)

Des défauts ?

Euh... Eh bien non, c'est un vrai coup de cour cet album !

Pour conclure ?

De jolies illustrations, un texte riche, une belle morale avec une fin toute mignonne... Une jolie façon d'aborder le thème de la galette des rois !

Un petit extrait ?

galette

 coup de coeur